VOTRE PANIER

Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Crewing and Scheduling Agent chez Jetfly

Mariano, 38 ans, est Crewing and Scheduling Agent chez Jetfly, compagnie d’aviation d’affaires spécialisée dans la propriété partagée.

Mariano Fuster Ates, détenteur d’une licence Langues étrangères appliquées, voit son projet d’intégrer une école de communication compromis. Il remet alors en question son choix d’orientation et va trouver la réponse dans ses rêves d’enfant : l’aérien et devenir pilote. Il trouve une formation au métier d’agent d’accueil, effectuée en alternance chez ADP. À 25 ans, il s’inscrit pour mettre un pied dans le milieu. C’était la bonne décision.

Affecté au Terminal 1 de CDG, Mariano renseigne les passagers, leur facilite certaines démarches comme l’enregistrement, met de l’ordre dans les files d’attente… À la fin de son contrat d’apprentissage, en 2011, il n’y a pas suffisamment de postes ouverts, mais Mariano vise un autre métier : « Cette année effectuée chez ADP a été cruciale, car je me suis rendu compte que l’aérien était mon futur et, surtout, j’ai rencontré un titulaire qui faisait une formation à l’ENAC pour devenir agent d’opérations. Sa description du métier m’a convaincu. »

Il est trop tard pour s’inscrire à l’ENAC, mais l’ESMA propose une formation de technicien de préparation des vols (TPV). D’une durée de trois mois « intensifs », elle mène aux fonctions d’agent d’opérations et de trafic. C’est une découverte pour Mariano qui apprend à déposer un plan de vol, à préparer des fiches de masse et centrage, un plan de chargement, à planifier une route, etc. Cette formation est validée par un stage de trois semaines en entreprise qu’il va effectuer chez Jetfly en tant qu’agent d’opérations. « Même si le trafic avait au départ ma préférence, car l’agent est au pied des avions plutôt que dans un bureau, le fait de travailler pour une compagnie d’aviation d’affaires me paraissait plus mystérieux. De plus, les opérations peuvent être vues comme l’antichambre des pilotes et j’avais alors toujours en tête l’idée de piloter… »

Des opérations au planning

Mariano est formé aux procédures de la compagnie qui a la particularité de faire du vol à la demande, puis il est placé en binôme avec les titulaires. Il le deviendra lui-même en juin 2012, lorsque la direction lui propose un CDI. En tant qu’agent d’opérations, ses tâches consistent à déposer des plans de vol, à lire les NOTAM, à prendre la météo, faire le calcul des performances des avions… Il est en contact permanent avec les pilotes. « Les Pilatus qu’exploite Jetfly sont des avions avec des performances uniques, ayant la capacité de se poser aussi bien sur les grands aéroports internationaux que sur des pistes en herbe ou courtes, y compris des terrains qui ne permettent pas une approche aux instruments. La préparation de ces vols est particulièrement intéressante, car la situation météo peut nécessiter un déroutement ; si la piste est courte, il faut faire attention à la masse max autorisée au décollage, il faut peut-être prévoir un refueling… »

Mariano s’occupe aussi du suivi des vols et doit alors réagir en fonction des changements de la météo, du nombre de passagers, de l’apparition de créneaux de régulation… Il va, par exemple, travailler à l’annulation d’un créneau pour que le client arrive bien à destination ou alors proposer un autre aéroport comme alternative. En cas de panne, il va se tourner vers le planning. « Travailler aux opérations nécessite d’être organisé. En l’espace de 10 minutes, plusieurs tâches peuvent s’ajouter et il faut alors déterminer ses priorités ou encore se coordonner avec un collègue. Le travail en équipe est essentiel, tout comme l’anglais : pour demander des accès aux terrains, communiquer avec les pilotes qui peuvent être de différentes nationalités, lire la documentation… On nous demande également de nous projeter à la place de l’équipage de manière à anticiper les problèmes. »

En 2015, Mariano demande à intégrer le planning, le centre névralgique de la compagnie où sont concentrées toutes les informations : les demandes commerciales, les demandes de vol, les données liées aux opérations, à la maintenance, à la formation des équipages, etc. « Nous définissons la vie opérationnelle de Jetfly au jour le jour. Nous attribuons les avions et les équipages en fonction des demandes clients et des destinations. Le planning est tout le temps en mouvement et nous devons le garder fluide, et donc le plus viable commercialement, ce qui peut être parfois stressant. Cette absence de routine est propre à l’aviation d’affaires. Aujourd’hui, je me vois mal passer à la ligne régulière. »

aviation pilote logo temoignage

Ce portrait est extrait du magazine Aviation et Pilote, premier mensuel indépendant français d’information sur l’aviation générale, qui traite également de l’aviation commerciale et de l’aviation d’affaires à travers ses rubriques: 12 numéros par an + 1 hors-série dédié aux formations et métiers de l’aérien. Aviation et Pilote est aussi organisateur du Salon des formations et métiers aéronautiques.

Vous aussi, parlez de votre métier !

Vous êtes professionnel (H/F) ou une entreprise travaillant dans le secteur aéronautique, spatial et de la Défense, et vous souhaitez mettre en avant un métier et un parcours peu connu du grand public ou inspirant ?

Offre d’emploi ENAC

Offre d’emploi ENAC

L’ENAC, École Nationale de l’Aviation Civile, organise une sélection en vue d’un recrutement de Personnels navigants techniques de la DGAC.

Justine, technicienne support technique clients

Justine, technicienne support technique clients

Justine, 30 ans, est technicienne support technique clients sur APU (Auxiliary Power Unit) chez Revima, groupe indépendant spécialisé dans la maintenance des trains d’atterrissage et des moteurs auxiliaires MRO (Maintenance, Repair and Overhaul) dont le siège social est situé en Normandie.