VOTRE PANIER

Votre panier est vide.

Sélectionner une page

L’IUT de Ville d’Avray (92) propose à ses élèves une licence professionnelle Métiers de l’industrie : Industrie aéronautique. Nacim Alilat, responsable du tronc commun et du parcours Moteurs aéronautiques et spatiaux, répond à nos questions.

Aviation et Pilote : Quand a été créée la licence professionnelle Métiers de l’industrie et pourquoi ?

Nacim Alilat : La licence professionnelle Techniques aéronautiques et spatiales, actuellement nommée Métiers de l’industrie : Industrie aéronautique, a été créée en 1999 et répond à un besoin du secteur. Depuis la création de l’école technique aéronautique à Ville-d’Avray en 1946 et jusqu’à la transformation du DUST/DNTS [diplôme universitaire de sciences et techniques / diplôme national de technologie spécialisée] en licence professionnelle en 1999, l’IUT de Ville-d’Avray a toujours gardé des liens forts avec le monde aéronautique et spatial,notamment avec le tissu industriel de l’Île-de-France, région dans laquelle près d’un tiers de l’industrie française se situe.

AP : Quel est son contenu ?

Nacim Alilat : La licence professionnelle Métiers de l’industrie : Industrie aéronautique est organisée en trois parcours différents, avec un tronc commun fort représentant près d’un quart des enseignements (hors projet tuteuré). Celui-ci permet l’acquisition de connaissances générales et transverses sur les secteurs de l’aéronautique et du spatial. Les principales thématiques abordées sont : la technologie des aéronefs, l’aérodynamique et la mécanique du vol, la règlementation, la maîtrise des risques, la gestion de programmes aéronautiques. Ce tronc commun apporte aux étudiants une culture générale et une vue d’ensemble des problématiques du secteur.

Les étudiants se spécialisent ensuite au travers de deux autres unités d’enseignements dans trois domaines de l’aéronautique/spatial différents, correspondant à trois parcours :

– Le parcours Équipements aéronautiques et spatiaux (EAS) : connaissance des instruments de bord, des systèmes avioniques, des capteurs et chaînes de mesures, des réseaux de communication, maîtrise des langages de programmation, etc.

– Le parcours Moteurs aéronautiques et spatiaux (MAS) : connaissance de différentes parties constituant un moteur, maîtrise du fonctionnement d’un moteur aéronautique ou spatial et son comportement, ainsi que de ses servitudes, circuits hydrauliques et électriques, dimensionnement thermo-énergétique de tout ou partie d’un composant moteur, etc.

– Le parcours Structures aéronautiques et spatiales (SAS) : connaissance des composantes structurales d’un aéronef, des matériaux aéronautiques et de leur comportement, des sources de sollicitations, modélisation et dimensionnement de structures, etc.

interview licence pro iut ville avray soufflerie

Soufflerie.

AP : À qui s’adresse cette licence professionnelle ?

Nacim Alilat : Nous recrutons des étudiants issus soit de formations très proches du domaine concerné : BUT GEII ou BTS SN pour le parcours EAS ; BUT MT2E (exGTE) ou BTS MTE (exMCI) pour le parcours MAS ; BUT GMP ou BTS CPI pour le parcours SAS, mais sans bagage aéronautique préalable, soit de formations plus généralistes : BUT MP ou BTS Aéronautique, qui donnent accès à chacun des trois parcours précités, voire d’autres formations listées dans nos fiches formations. Les seuls étudiants ayant des compétences en aéronautique étant ceux issus du BTS Aéronautique.

Les dossiers reçus sont tout d’abord présélectionnés en fonction du diplôme d’origine des candidats afin de s’assurer que les futurs étudiants aient tous les prérequis nécessaires pour suivre la formation. Les candidats retenus à l’issue de cette première étape sont ensuite systématiquement auditionnés par téléphone/visioconférence ou sur site afin de vérifier l’adéquation entre leur projet professionnel et les compétences et métiers visés par la formation. Cette étape essentielle permet de limiter les erreurs éventuelles d’orientation et de favoriser des candidats dont l’objectif est l’insertion dans le monde professionnel.

interview licence pro iut ville avray banc reacteur

Banc à réacteur.

AP : Est-on immédiatement employable derrière cette LP ou peut-on envisager de poursuivre des études derrière et lesquelles ?

Nacim Alilat : La licence professionnelle Métiers de l’industrie : Industrie aéronautique, avec ses trois parcours, est une formation bac +3 professionnalisante dont la vocation est l’insertion professionnelle. Elle forme ses étudiants au dimensionnement et à la validation des composants et sous-ensembles. À l’issue de la formation, les étudiants sont aptes à :

modéliser, choisir et dimensionner des composants et sous-ensembles en tenant compte des spécificités aéronautiques et spatiales (règlementation, certification),

utiliser les outils numériques adaptés (logiciels de conception, de modélisation et de calcul),

mener un projet à son terme,

s’insérer dans un groupe de travail, coopérer au sein d’une équipe,

présenter les résultats d’une étude sous forme orale ou écrite.

Les métiers visés sont ceux d’assistant d’ingénieur ou de technicien supérieur dans les secteurs de l’aéronautique et du spatial travaillant aussi bien comme : assistant ingénieur/technicien supérieur bureau d’études et ingénierie ou bureau technique ; technicien supérieur bancs d’essais ; technicien supérieur maintenance ; rédacteur technique

Offre d’emploi ENAC

Offre d’emploi ENAC

L’ENAC, École Nationale de l’Aviation Civile, organise une sélection en vue d’un recrutement de Personnels navigants techniques de la DGAC.

Transavia France recrute

Transavia France recrute

Transavia France, filiale low cost du groupe Air France, recrute quelque 600 collaborateurs en 2024 pour accompagner sa croissance : PNT, PNC et métiers du sol.

MBDA recrute

MBDA recrute

MBDA, société spécialisée dans la conception et la fabrication de missiles et de systèmes de missiles, a ouvert 1000 postes en 2023.

Justine, technicienne support technique clients

Justine, technicienne support technique clients

Justine, 30 ans, est technicienne support technique clients sur APU (Auxiliary Power Unit) chez Revima, groupe indépendant spécialisé dans la maintenance des trains d’atterrissage et des moteurs auxiliaires MRO (Maintenance, Repair and Overhaul) dont le siège social est situé en Normandie.