Travailler dans l’aéroport

 Travailler dans l’aéroport

Interview du Groupe ADP.

Dans le cadre des interviews du hors-série d’Aviation et Pilote « Guide des métiers de l’aérien », actuellement en vente, nous avons également interrogé le Groupe ADP sur ses métiers et ses besoins :

Aviation et Pilote : Peut-on faire une brève présentation d’ADP et de ses aéroports? 

ADP : Le Groupe ADP est l’un des leaders mondiaux de l’industrie aéroportuaire présent sur l’ensemble du cycle, de la conception à l’exploitation d’aéroport, avec un réseau de 29 aéroports exploités dans le monde. En 2021, nous avons accueilli 160 millions de passagers sur ce réseau, dont 41,9 millions sur les aéroports franciliens : Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly. Nous gérons aussi Paris-Le Bourget, premier aéroport d’affaires en Europe, l’héliport d’Issy-les-Moulineaux et dix aérodromes d’aviation générale.

A&P : Quels typologies de métiers trouve-t-on dans les aéroports ?

ADP : Il existe une grande variété de métiers au sein du Groupe ADP qui peuvent être regroupés au sein de quatre grandes familles : développement, opérations, technique, support, et vingt sous-familles de métiers. Parmi eux, on peut citer comme exemples : technicien de maintenance, pompier, agent de prévention lutte animalière, responsable sûreté, expert technique SI, chef de projet développement international, etc.

Du côté des entreprises présentes sur nos plateformes, on retrouve tous les métiers des compagnies aériennes : personnel navigant technique ou commercial, agent d’escale, agent de piste, mécanicien, etc., et ceux des entreprises qui assistent les compagnies ou le Groupe ADP : agent de sûreté, agent de nettoyage, bagagiste, etc.

En résumé, celles et ceux intéressés par nos métiers trouveront de nombreuses opportunités dans ce cadre inédit et passionnant qu’est l’aéroport.

A&P : Comment les personnes qui souhaitent travailler dans vos aéroports peuvent-elles se renseigner pour trouver un métier et un emploi ?

Pour candidater au sein de Groupe ADP, elles ont la possibilité de passer par notre site.

Il y a aussi Aerowork pour candidater sur l’ensemble des aéroports parisiens [à lire également dans le hors-série]. Nous avons développé cette plateforme web pour remédier aux problèmes de recrutement. Derrière cette nouvelle façon de recruter, il y a surtout une nouvelle démarche du côté des entreprises de nos aéroports : dix-sept entreprises sont déjà passées d’un collectif d’employeurs à une communauté d’employeurs. Avec Aerowork, c’est très simple : pas de CV, pas de photo, mais un quizz de deux minutes qui va mettre en avant les « soft skills » du candidat. Une fois ses qualités clés identifiées, des propositions d’emplois lui sont faites : le candidat postule à celles qui l’intéressent. Dans les 72 heures, il a soit des entretiens d’embauche soit une proposition de formation de Pôle Emploi pour lui permettre de faire le métier qui lui correspond, par exemple, une mise à niveau en anglais.

A&P : En règle générale, quels profils sont recherchés ?

ADP : Les profils recherchés sont très variés, de niveau bac à bac +5 et plus. Le Groupe ADP offre une grande diversité de métiers dans de nombreux domaines : exploitation, maintenance, ingénierie de projet, immobilier, commerces et services, SI, RSE et environnement, maîtrise des risques, RH, finance, etc.

L’environnement de travail et les conditions d’exercice des métiers varient selon la nature de l’activité : horaires administratifs/décalés, emplois postés/itinérants, travail en zone publique/réservée.

Le Groupe ADP souhaite favoriser l’accès à l’emploi, notamment via l’alternance. Contribuer à former la jeunesse est un devoir sociétal pour l’entreprise dont le taux d’emploi des alternants est actuellement de 3,5%.

A&P : Le transfert vers les nouvelles technologies comme la digitalisation a commencé il y a quelques années, est-ce que cette transformation des aéroports se poursuit et de quelle manière ?

ADP : Les métiers de l’aéroport évoluent et d’autres émergent avec les nouvelles technologies ou encore pour accompagner la transition environnementale des aéroports : responsable de projets digitaux, data scientist, data engineer, chargé de management environnemental, etc.

A&P : Quels sont vos besoins ?

ADP : Nous recrutons dans nos aéroports ! Très tôt, nous avons anticipé la forte reprise durant l’été 2022 et identifié des difficultés pour trouver des candidats sur un grand nombre de métiers aéroportuaires. Nous devons être pleinement volontariste sur ce sujet aux côtés de tous nos partenaires de la communauté aéroportuaire.

Aujourd’hui, on se trouve face à un constat paradoxal : d’un côté, un fort taux de chômage sur les territoires, plutôt défavorisés, autour de nos aéroports et, de l’autre, une pénurie sur certains emplois en tension sur l’aéroport. Tous les habitants de nos territoires riverains doivent savoir qu’il y a une place pour eux à l’aéroport s’ils souhaitent nous rejoindre.

A&P : Quant à l’évolution du trafic, comment voyez-vous l’avenir ?

ADP : Nous avons renoué avec une dynamique positive de trafic, l’envie de voyage est bien là. Les voyageurs sont revenus dans nos terminaux durant l’été 2022 : 18,2 millions de passagers à Paris, soit près de 90% (87,2 %) du niveau du trafic estival de 2019. En août, Paris CDG a accueilli 6,0 millions de passagers soit 80,5 % du trafic d’août 2019 et Paris Orly 3,1 millions de passagers soit 107,2 % du trafic d’août 2019 [2019 étant l’année prise pour référence, antérieure à la COVID].

À Paris, le niveau de trafic passagers sur les dix premiers mois de l’année 2021 est à près de 80% (78,3%) du niveau des dix premiers mois de 2019, avec 72 millions de passagers accueillis depuis le début de l’année.

Cela est en ligne avec nos prévisions pour l’année : pour 2022, nous prévoyons que le trafic à Paris représente 78% à 82% du niveau de 2019, et en 2023, entre 85 et 95%. Nous prévoyons à Paris un retour au niveau de 2019 entre 2024 et 2026.

Retrouvez encore plus d’interviews et de témoignages dans notre hors-série « Guide des métiers de l’aérien ».

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *