VOTRE PANIER

Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Marie, conceptrice développeuse

Marie, 31 ans, est conceptrice développeuse dans le département cargo d’Air France sur le site de Valbonne.

Marie est ingénieure matériaux de formation. Après ses études, elle va travailler durant deux ans à la direction qualité d’une société spécialisée dans le béton, à Paris. Son déménagement à Nice en 2018 va lui ouvrir de nouvelles options, notamment parce qu’elle ne trouve pas sur place un poste qui lui convienne. Inscrite à Pôle emploi, Marie participe à une réunion d’information sur le métier de développeur. En juin, elle enchaîne par une formation de quatre mois durant laquelle elle va apprendre les bases de la programmation et son langage : Java, « backend », « frontend »… « J’ai adoré, car on mettait en pratique ce que l’on apprenait. Il y a un côté magique à voir ce que l’on crée. »

Pôle emploi organise en parallèle une rencontre avec les entreprises du Pôle innovation Sophia-Antipolis. Marie va s’entretenir avec un recruteur du département IT d’Air France-KLM. Cette entrevue va la conduire à visiter son centre informatique de Valbonne où elle va entrapercevoir le quotidien d’un développeur. Elle passe des tests de sélection, en anglais notamment : « L’anglais est la langue véhiculaire de l’informatique et il ne faut pas oublier la dimension internationale du Groupe Air France-KLM. »

Fin septembre, Marie est d’abord embauchée comme stagiaire – rémunérée – dans le cadre du dispositif mis en place par Pôle emploi. Elle est intégrée dans une équipe travaillant sur des applications de vente, du côté du passager/client. « Ma formation était suffisante pour effectuer des tâches simples, mais il m’a fallu me familiariser avec l’écosystème de l’entreprise et les outils qu’elle utilisait. On m’a aidée à devenir autonome. » En février 2019, sa direction lui propose un CDI.

Grandir en compétences

Les trois années suivantes, Marie va continuer de « grandir en compétences ». Elle s’occupe d’un volet de l’application appelée « next best action » [notez que les professionnels de l’IT conçoivent, développent, déploient, maintiennent et sécurisent des applications informatiques, terme générique derrière lequel on trouve aussi bien une application mobile qu’un site internet, un logiciel, etc.]. La mission de Marie est de programmer une liste d’actions possibles pour le client en fonction de ses actions sur les applications du Groupe : faire le check-in, ajouter un bagage en soute, etc.

En 2022, la richesse des opportunités professionnelles à l’Informatique vont lui permettre d’intégrer un autre projet. Les entretiens passés, elle choisit la direction du Cargo, Revenue management. « Je voulais mieux connaître la compagnie. Autant l’univers « client » m’était déjà un peu familier, celui du cargo a nécessité que j’acquiers un nouveau vocabulaire. Connaître son sujet permet d’être plus efficace et d’avoir un regard critique sur son travail. » Autre différence : Marie s’occupe cette fois d’une application interne à Air France-KLM.

« Tout commence par un besoin exprimé par le « business », le donneur d’ordre. Notre équipe entame alors une phase d’analyse et de préparation des spécifications, pose des questions si nous avons besoin de précisions, donne une « timeline », puis chacun développe sa partie du code qui sera ensuite testée et assemblée. Actuellement, nous sommes huit à développer des outils permettant d’optimiser le remplissage cargo. Le travail en équipe est donc important, tout comme l’autonomie, car si nous nous préparons ensemble les développements, nous sommes seuls devant notre ordinateur à coder. Il faut aussi être rigoureux et logique : le collègue qui passe derrière vous doit pouvoir vous lire ! »

Marie ne regrette pas d’avoir changé de carrière : « Travailler pour Air France-KLM est passionnant. Les applications que nous développons sont utilisées par les passagers, les pilotes, les mécaniciens… L’informatique est partout. Cela veut aussi dire que nous avons une responsabilité opérationnelle, si une application critique ne fonctionne pas, cela peut avoir d’importantes conséquences pour la compagnie : il faut produire de la qualité ! »

aviation pilote logo temoignage

Ce portrait est extrait du magazine Aviation et Pilote, premier mensuel indépendant français d’information sur l’aviation générale, qui traite également de l’aviation commerciale et de l’aviation d’affaires à travers ses rubriques: 12 numéros par an + 1 hors-série dédié aux formations et métiers de l’aérien. Aviation et Pilote est aussi organisateur du Salon des formations et métiers aéronautiques.

Vous aussi, parlez de votre métier !

Vous êtes professionnel (H/F) ou une entreprise travaillant dans le secteur aéronautique, spatial et de la Défense, et vous souhaitez mettre en avant un métier et un parcours peu connu du grand public ou inspirant ?

Antavia Ametek MRO

Antavia Ametek MRO

Antavia Ametek MRO, spécialiste de la maintenance et de la réparation des équipements aéronautiques, était présent au SFMA24 pour compléter son équipe.

MBDA recrute

MBDA recrute

MBDA, société spécialisée dans la conception et la fabrication de missiles et de systèmes de missiles, a ouvert 1000 postes en 2023.