Jean-louis Abou

Enseignant BIA

Jean-Louis Abou a fait l’essentiel de sa carrière dans diverses organisations de maintenance aéronautique en tant qu’ingénieur process et/ou responsable qualité/sûreté/sécurité, aussi bien en France qu’à l’étranger, au Moyen-Orient notamment. Depuis 2015, il transmet son amour pour l’aviation à des jeunes sans lesquels le futur n’a pas de sens, convaincu que plus de 75 métiers s’offrent à eux, quelles que soient leurs origines sociales ou leurs capacités intellectuelles. Il travaille au quotidien dans un collège situé dans un quartier dit « sensible » en région parisienne où il agit sur trois niveaux : enseignement des matières du BIA, participation à un projet de construction amateur d’un aéronef (au sein même de l’établissement), vol à bord d’un ULM (libre à eux d’aller plus loin). « Car que certains le veuillent ou non, l’aérien fera encore longtemps partie du rêve des enfants. »

Vend. 10h30 - 12h30 Auditorium Roland Garros

Vendredi 24 Sept.

PILOTE AVION CIVIL

Le métier de pilote est une profession à part entière : elle exige une rigueur permanente à la fois dans le poste de pilotage et tout au long de sa carrière à l’occasion de vérifications récurrentes de ses connaissances. L’état de santé du pilote est également contrôlé de manière permanente au travers de ses visites médicales. Pour autant, c’est une profession qui ne requiert pas d’avoir fait de longues études scientifiques. Un bac peut suffire, un cursus supplémentaire pourra cependant faciliter la tâche du candidat. La conjoncture est un peu tourmentée, liée à une incertitude concernant la COVID, mais les compagnies recommenceront à recruter d’ici un ou deux ans, ce qui laisse le temps aux plus passionnés de se former.

Intervenant : Jean-Louis Abou (BIA)

Je m'inscris

Sam. 10h30 - 12h30 Mezzanine Cocarde

Samedi 25 Sept.

PILOTE AVION CIVIL

Le métier de pilote est une profession à part entière : elle exige une rigueur permanente à la fois dans le poste de pilotage et tout au long de sa carrière à l’occasion de vérifications récurrentes de ses connaissances. L’état de santé du pilote est également contrôlé de manière permanente au travers de ses visites médicales. Pour autant, c’est une profession qui ne requiert pas d’avoir fait de longues études scientifiques. Un bac peut suffire, un cursus supplémentaire pourra cependant faciliter la tâche du candidat. La conjoncture est un peu tourmentée, liée à une incertitude concernant la COVID, mais les compagnies recommenceront à recruter d’ici un ou deux ans, ce qui laisse le temps aux plus passionnés de se former.

Intervenant : Jean-Louis Abou (BIA)

Je m'inscris

Dim. 10h30 - 12h30 Auditorium Roland Garros

Dimanche 26 Sept.

PILOTE AVION CIVIL

Le métier de pilote est une profession à part entière : elle exige une rigueur permanente à la fois dans le poste de pilotage et tout au long de sa carrière à l’occasion de vérifications récurrentes de ses connaissances. L’état de santé du pilote est également contrôlé de manière permanente au travers de ses visites médicales. Pour autant, c’est une profession qui ne requiert pas d’avoir fait de longues études scientifiques. Un bac peut suffire, un cursus supplémentaire pourra cependant faciliter la tâche du candidat. La conjoncture est un peu tourmentée, liée à une incertitude concernant la COVID, mais les compagnies recommenceront à recruter d’ici un ou deux ans, ce qui laisse le temps aux plus passionnés de se former.

Intervenant : Jean-Louis Abou (BIA)

Je m'inscris